[ITW expert #1] Rémi Berthier, VC chez Kreaxi
Acceleration
December 9, 2020

Accompagnement : HUB612 organise des One 2 One sur-mesure

Les One2One du HUB612 ont été mis en place pour permettre aux entrepreneurs de créer leur propre programme d’accompagnement selon leur problématique. Afin de découvrir l'expertise et l'expérience des experts mobilisés auprès des startups, l’équipe du HUB612 à réalisé une série d’interviews auprès des experts métiers. Rémi Berthier, VC à Lyon, répond à nos questions.

Interview de Rémi Berthier, VC chez Kreaxi

Qui es-tu Rémi Berthier ?

J’ai une formation initiale d’ingénieur INSA Lyon et HEC Entrepreneurs. A la sortie de mes études, tout juste après la crise de 2008, je tente l’aventure entrepreneuriale dans mobile gaming. Expérience enrichissante avec 2 jeux développés dans le garage de mes parents et lancés sur l’AppStore en quelques mois, pour rapidement me rendre compte que le marché était (déjà) très concurrentiel…

Je rejoins par la suite l’incubateur CREALYS (devenu PULSALYS) aux côtés de Cédric Nieutin, où j’accompagne pendant près de 5 ans des entrepreneurs dans le lancement de leurs projets de startups innovantes. Après ces supers années, je me tourne vers le métier de VC en rejoignant le fonds d’amorçage CAP INNOVEST, spécialisé dans l’investissement en capital dans des startups deeptech early stage dans la région Grand-Est, puis 2 ans après je reviens sur Lyon comme VC pour le fonds seed KREAXI pendant 3 ans.

Je suis désormais investisseur pour NEWFUND, fonds seed généraliste investissant en France et aux US. J’ai investi dans une 15aine de startups à date, dont notamment 365 Talents, Cocoom et Swikly. Je suis basé à Lyon, et le HUB612 est mon point d’ancrage local !

Présente-nous Kreaxi

Kreaxi est un fonds seed généraliste d’entrepreneurs. Nous investissons des tickets de 300k€ à 1M€ sur des tours inférieur à 1,5M€, dans des startups ayant réalisé leur POC et ayant pour objectif d’atteindre leur PMF et un début de scalabilité. On est basé en France (Paris, Lyon, Bordeaux) et aux Etats-Unis (San Francisco). Nous avons des operating partners qui accompagnent les startups de notre portefeuille sur différents sujets : Marketing, Finance, Juridique et Go-to-Market.

Pourquoi avoir accepté d’être expert One to One au HUB612 ?

J’ai accepté d’être expert One2One au HUB612 pour apporter un échange constructif et un retour “no bullshit” aux entrepreneurs sur leurs projets et sur leur dimension “VC compatible”. Je peux être amené à croiser des entrepreneurs au HUB612 autour de la machine à café ou lors d’un pitch “officiel”, mais rien de tel que de prendre une heure pour échanger avec eux sur leurs problématiques sans filtre. J’aime bien ces échanges informels, et en tant que VC c’est aussi pour moi le moyen de voir évoluer les projets et les entrepreneurs.

Quelles startups as-tu déjà rencontré au HUB612 ?

Au HUB612 lors es one to one, j'ai échangé avec les fondateurs de Yupwego, Finalgo, Odonatech, Izypay et MyFormality.

Quels sont les 3 points les plus souvent évoqués avec les entrepreneurs ?

Les discussions sont variées, mais nous discutons généralement business model, go-to-market et évidemment levées de fonds (compatibilité, montant, timing, organisation, …). Chaque projet étant unique, j’aime bien challenger les entrepreneurs sur ces sujets en essayant de leur apporter du recul et de nouveaux angles de réflexions.

Quelle est ton analyse du secteur VC en cette période de déconfinement ?

La crise Covid est évidemment sans précédent et a un impact énorme sur l’économie. On n’en mesure finalement encore peu les répercussions sur le moyen/long terme. Cette incertitude fait évidemment peur aux investisseurs, car le business risque d’être compliqué dans les prochains mois (années?) et aura donc un impact sur la croissance et le cash-flow des startups.

Les VCs vont certainement prioriser leurs investissements sur des sujets “Covid compatible” (Future of Work, Fintech, Cyber Security, New mobility, Local production …), “Deeptech” (dont les roadmaps à 2 ans sont souvent plus techs que business : Medtech, Biotech, Greentech, Foodtech …) ou ayant une dimension internationale par nature (SaaS, App, Gaming …).

Nos derniers articles