La crise : un levier pour la finance alternative ?
Acceleration
December 9, 2020

Cet article fait suite à l’évènement Fintech Tour Lyon 2020, organisé le 10 novembre 2020 en visio par Finance Innovation et Le HUB612. Lancée en septembre 2014, la startup France Barter propose aux TPE et PME françaises un mode de commerce innovant basé sur l’échanges de produits et de services. Dans le contexte de crise qui fragilise grandement la situation financière des entreprises, la plateforme coopérative légale et sécurisée de troc B2B développée par France Barter, connait un certain succès auprès des chefs d’entreprises qui souhaitent faire des économies de trésorerie. Comment cela est-il rendu possible ? En remplaçant des achats par des échanges de produits ou de services. En introduction du FinTech Tour 2020 lyonnais, Grégoire Bauer et Arthur Bard, les deux fondateurs de France Barter, se sont demandés si les entreprises étaient prêtes à se tourner vers ces modes de financement alternatifs.

Pourquoi le modèle de financement alternatif connait un tel engouement ?

Grégoire Bauer, co-fondateur de France Barter explique qu’en cette période de crise économique, et malgré les aides financières de l’Etat, on assiste à une diminution des ventes, à des problèmes de stock et à un manque de liquidité. Les chefs d’entreprises craignent l’effet de rattrapage, c’est-à-dire l’obligation de rembourser les aides acceptées. C’est pourquoi les entrepreneurs sont très vigilants et font preuve d’agilité en se tournant vers le financement alternatif. Le crownfunding et l’affacturage sont des exemples de finances alternatives connues du grand public, mais qui ne prennent pas forcément en compte le BFE (besoin en fin d’exploitation). Ces solutions ne permettent donc pas de financer le bas de bilan.

Pour Arthur Bard, co-fondateur de France Barter, l’engouement pour les modèles de troc BtoC témoigne d’une volonté de changement. L’heure est à la collaboration. “L’économie de partage se développe. C’est dans ce contexte que s’impose la startup France Barter et sa plateforme de troc en ligne, qui remplace des achats par des échanges.” explique-t-il.

Vers un système monétaire diversifié pour faire face à la crise

Là est toute la force du modèle monétaire sur lequel repose la plateforme France Barter : un système qui, à travers la diversité de ses moyens de financement, permet aux dirigeants de faire face aux difficultés de la crise, contrairement au modèle financier actuel beaucoup trop global. Comme dans n’importe quel domaine, la diversité est une force. Pour preuve, la startup basée à Lyon et Paris enregistre chaque mois depuis avril 2020 une hausse moyenne de 20% de ses utilisateurs.

Pour La Caisse des Dépôts, « France Barter a constitué une solution de résilience importante suite au ralentissement économique causé par la crise Covid-19 […] Cet outil a été particulièrement utile aux petites et moyennes entreprises qui ont rencontré des problématiques de trésorerie
pendant la crise sanitaire. » En ces temps de crise, les entreprises semblent donc bel et bien prêtes à passer le pas et à s’orienter vers des sources de financement alternatives.

Nos derniers articles